Point situation eau potable – mesures pour préserver la distribution

Une situation préoccupante en raison d’une sécheresse exceptionnelle et d’une consommation record

Au 14 août, le taux de remplissage total des retenues était de 52 %, un chiffre historiquement bas, équivalent à la situation de 2003 et non égalée depuis. Le bas niveau de la ressource est à mettre en regard de la très forte consommation d’eau potable sur le département.

Cette consommation, qui a battu des records dès le 14 juillet, reste à un niveau très élevé. Au-delà de l’afflux touristique, les vagues de chaleur successives ont augmenté fortement la demande et entrainé une évaporation importante de l’eau brute stockée. Aussi, le manque d’eau impacte des consommations faisant habituellement appel à des prélèvements dans le milieu (forages, captages) : certains abonnés – notamment industriels – se tournent désormais exclusivement vers le réseau d’eau potable, augmentant d’autant les volumes consommés.

La mise en œuvre de solutions techniques
 

Les services de Vendée Eau ont effectué des simulations sur les 4 prochains mois selon l’hypothèse probable d’une absence de pluies significatives et prolongées. Ces simulations font apparaître, en l’absence d’actions de secours, un risque de passage de certaines retenues sous le seuil de pompage pour la production d’eau potable

Vendée Eau a donc déployé une série de mesures visant à faire face à ce risque :

  • Mise en œuvre de nouveaux transferts d’eau non programmés entre réserves, en complément des transferts habituels d’est en ouest, pour alimenter les retenues de l’ouest vendéen
  • Sollicitation des carrières de stockage d’eau brute
  • Baisses de pression là où c’est possible
  • Manœuvres sur le réseau pour alimenter davantage Sorin-Finfarine
  • Maintien de la production de l’usine de la Balingue à son niveau maximal
  • Vidange du pré-barrage d’Albert
  • Diminution de débits réservés acceptés par la préfecture lors du comité Eau
  • Recours à des vidanges de mares et étangs dans le gué Chatenay et la Vie

En l’absence d’aléas techniques et conjoncturels, grâce à ces solutions techniques, et selon le principe de solidarité départementale cher aux élus représentant vos collectivités au sein de Vendée Eau, le service de distribution de l’eau potable continue d’être assuré sur le département.